top of page

L'art, un moyen de partage pour les jeunes

 

[Temps de lecture :  5- 6 minutes]

Une journée de découverte: les arts présents à NEOMA BS

L’un des principaux objectifs de Prépa’Rémois est l’ouverture à la culture pour nos jeunes tuteurés. Ainsi, ce samedi 11 novembre sur le campus, fut organisée une journée portant sur le thème de l’art, en coopération avec le Bureau des Arts ainsi que la « CoMu » (la comédie musicale de Neoma BS Reims), dans le but de promouvoir la création artistique à nos tuteurés.

Qu'est ce que le BDA?

Le Bureau des Arts est l’un des trois bureaux étudiants de NEOMA, ce dernier rassemble 31 membres s’occupant de la gestion de 11 pôles artistiques.

Ces pôles sont tous liés à une thématique particulière, allant des arts dits

« classiques » : théâtre, musique, danse, littérature, cinéma, à des arts que l’on pourrait qualifier d’un peu plus « originaux » comme la couture, la cuisine ou encore les arts numériques. Au sein de ces pôles, différents clubs s’articulent autour de thématiques plus précises (club de théâtre d’improvisation, club de Rock, etc..).

Incant'Art
Bureau des Arts

2022-2023

L’objectif du bureau est de promouvoir l’art pour tous les étudiants de NEOMA, d’organiser des événements réguliers et de participer à des compétitions contre d’autres étudiants. Au total, ce sont plus de 500 adhérents qui participent régulièrement aux différentes activités organisées par le BDA.

Qu'est ce que la CoMu?

La « CoMu » est la comédie musicale de NEOMA BS, c’est l’un des clubs du Bureau des Arts. Il s’agit d’un projet semi-professionnel, rassemblant 80 étudiants et regroupant divers arts : la danse, le chant, le théâtre, les arts plastiques ou encore la couture et le make-up. Durant toute l’année, les étudiants écrivent et organisent une comédie musicale dans le but de faire voyager les spectateurs, grâce au lien créé entre tous ces différents arts. Cette

année, le projet a pour thème Lucifer et le voyageur des enfers et les représentations se tiendront du 23 au 25 Mars 2023. Ainsi, les étudiants membres de la CoMu se réunissent tous les Samedi et Dimanche sur le campus de NEOMA pour travailler ensemble sur la création de ce projet.

La semaine dernière, l’association Prépa’rémois et ses élèves tuteurés ont eu la chance de pouvoir assister à une journée de préparation de la CoMu, organisée autour de divers ateliers.

Une journée d'initiation:
premiers pas dans la pratique de l'art

Le matin

La matinée était organisée autour de plusieurs ateliers, afin de faire découvrir aux tuteurés les différents arts présents au sein de la CoMu. Ainsi nos jeunes ont pu participer, à tour de rôle, à un

atelier théâtre, un atelier de danse, un atelier de création de décors ainsi qu’un atelier de chant avec la troupe des « chœurs ». Ces quatre ateliers d’environ 45 minutes avaient pour objectif d’initier les jeunes à la pratique des arts, bien souvent nouveaux pour eux.  

Les jeunes et le théâtre

Concernant le théâtre, différents jeux d’improvisation étaient mis en place afin d’améliorer la confiance en soi des jeunes, ainsi que leur prise de parole en public.

Pour le chant, ce fut une grande découverte pour la plupart de nos tuteurés, avec des exercices de respirations, mais aussi la pratique du chant dit en « canon ».

Par la suite, les jeunes lycéens ont eu l’occasion d’assister à l'entraînement de la troupe de danse, avant de participer eux-mêmes à un échauffement collectif sur les musiques de la CoMu.

Les jeunes et la danse

Enfin, les tuteurés ont eu l’opportunité d’assister à la création de certains décors avant de pouvoir dessiner, eux-mêmes, l’une des scènes de la comédie musicale de cette année.

Les jeunes et le dessin 

L'après-midi

Pour l’après-midi, les jeunes tuteurés avaient pu sélectionner, au préalable, l’activité qui leur plaisait le plus. Ainsi, après avoir choisi entre la danse, le théâtre ou le chant, nos lycéens ont eu la chance de passer l’après-midi avec les responsables et les membres de chacun de ces pôles. L’objectif était de préparer une représentation pour le soir même, devant toutes les personnes présentes lors de cette journée.

Les jeunes et le chant

L’atelier théâtre a ainsi permis aux tuteurés de continuer leur initiation en allant jusqu’à la création totale d’une scène : idées, écriture, dialogues, personnages. Durant l’atelier de chant, les jeunes ont pu apprendre les différentes voix nécessaires pour composer un tableau de « chœurs ». Enfin, pour les lycéens participant à l’atelier de danse,

ces derniers ont eu l'occasion d'apprendre une chorégraphie, avant de créer de toute pièce une partie de cette dernière.

Finalement, ces trois ateliers avaient pour objectif d’inciter les jeunes à la création artistique. Bien évidemment, celle-ci était encadrée par les membres de la CoMu. Ainsi, le BDA était donc là pour « aiguiller » les jeunes, sans leur donner d’idées car l’objectif était que : « toutes les idées créatives doivent venir des tuteurés »

La représentation et la soirée au théâtre

Finalement, ces trois ateliers avaient pour objectif d’inciter les jeunes à la création artistique. Bien évidemment, celle-ci était encadrée par les membres de la CoMu. Ainsi, le BDA était donc là pour « aiguiller » les jeunes, sans leur donner d’idées car l’objectif était que : « toutes les idées créatives doivent venir des tuteurés »

Si certains d’entre eux pouvaient se montrer timides au début, un réel investissement fut fourni lors de cette journée et le fait de voir le fruit de leur travail fut une réelle source d’enrichissement pour eux.

S’en est suivi un temps où tuteurs et tuteurés ont pu échanger sur la journée. Le but de cette journée étant l’initiation aux différents arts, il était aussi important pour nos tuteurés de pouvoir débattre, exprimer leurs ressentis et trouver des réponses à leurs éventuelles incompréhensions.

Ainsi, après un dîner convivial, nous avons pris la direction de l’opéra de Reims afin d’assister au magnifique ballet Don Juan qui revisite la très célèbre pièce de Molière.

Le chorégraphe Johan Inger a mis en scène ce ballet dans un esprit très contemporain où s’alterne jeu scénique et danse. Les tutorés ont apprécié la représentation ; pour une grande partie d’entre eux, c’était la première fois qu’ils assistaient à ce genre de spectacle.

Finalement, cela a même suscité un intérêt de leur part pour l’œuvre originale, une réussite quant aux objectifs de Prépa’Rémois

Une journée de partage:
témoignage de la présidente du BDA

Yseult

Présidente du BDA

Incant'Art 2022-2023

Yseult est étudiante en Programme Grande École, en parallèle, elle est également Présidente du Bureau des Arts et responsable du club de théâtre d’improvisation. 
L’année dernière, elle était tutrice au sein de Prépa’Rémois pour les élèves de terminale, c’est donc naturellement qu’elle a accepté de témoigner au sujet de cette journée, si particulière à ses yeux :

Selon toi, qu’est-ce que la culture ?

Pour moi, la culture c’est avant tout quelque chose de très marquant, voire l’une des choses les plus marquantes dans la vie d’un jeune lycéen. Cette dernière n’est malheureusement pas accessible à tout le monde ; dans certains milieux, il est en effet très difficile de s’ouvrir à la culture et c’est pour cela que nous avons choisi d’organiser une telle journée. Certains lycéens ont parfois des environnements très fermés, et ne peuvent voir que ce que leur entourage leur propose. Ainsi, Prépa’rémois est là pour leur faire découvrir de nouvelles choses, dans le but d’élargir le champ des possibles pour les jeunes.

Pour toi, quel était l’objectif d’une telle journée ?

Tout d’abord, il s’agit d’ouvrir les jeunes à la culture, ce qui reste l’objectif principal de l’association Prépa’rémois. Pour nous les membres de la CoMu, il était important d’ouvrir nos portes à ces jeunes, afin de les initier à la pratique de l’art, peu importe ce dernier. En effet, nous souhaitions simplement habituer les tuteurés à la pratique d’activités artistiques, afin de les aider à prendre de plus en plus confiance en eux, et pourquoi pas, susciter quelques vocations.

Es-tu satisfaite du déroulement de la journée ? La Comu’ aussi ?

Je porte Prépa’rémois dans mon cœur, je suis donc bien évidemment satisfaite de cette journée qui a demandé beaucoup de travail et de motivation de la part des membres de la CoMu. Ces derniers sont également très satisfaits, ils ont pu partager leur passion avec des jeunes lycéens n’ayant que très peu, voir aucunes connaissances, sur l’art et ses pratiques. Les « comusards » ont été très ouverts aux jeunes tuteurés de Prépa’Rémois, tous les membres se sont prêtés au jeu, ils ont pu échanger avec les jeunes et conseiller ces derniers, tout au long de la journée.

Finalement, ce fut une grande réussite pour nous, et notre récompense, la plus simple soit-elle, fut de voir le sourire sur les visages des tuteurés. 

Comment avez-vous préparé cette journée ?

Pour nous, il était essentiel d’adopter une approche pédagogique. Pour cela, nous nous sommes simplement posé la question suivante « Comment aurions-nous aimé découvrir l’art si l’on n’aime pas ça de base ? ». Ainsi le but de cette journée n’était bien évidemment pas de forcer les jeunes à découvrir l’art, mais plutôt de les encourager à se faire confiance pour apprécier quelque chose qu’ils ne connaissent pas.

Le mot de la fin ?

En arrivant le samedi matin, certains jeunes n’avaient pas forcément envie d’être là, cependant, au fur et à mesure de la journée, ils se sont de plus en plus pris au jeu. En fin d’après-midi, nous nous sommes aperçus que les tuteurés avaient une réelle envie de montrer à tout le monde ce qu’ils avaient fait lors de leurs ateliers. Finalement, après la représentation de fin de journée, les jeunes étaient fiers d’eux, et surtout fiers de ce qu’ils avaient réussi à construire en une seule après-midi. Cela représente donc, pour toutes les associations présentes ce jour-là, une réelle réussite.

Julien Leroy

bottom of page